L'image ambiguë du chien à travers la littérature didactique latine et française (XIIe - XIVe s.)

An Smets

Reinardus, 14, 2001, 243-253

"Sale bate ou compagnon fidele? Des les plus anciens temps, on retrouve dans les textes cette double attitude envers "le meilleur ami de l'homme". Aussi au moyen age, la plupart des textes montrent les deux cotes de la medaille, mame si certains auteurs ne cachent pas leur opinion tantot plus positive, tantot plus negative. Ainsi, les bestiaires latins se montrent plutot neutres ou legerement positifs, alors que leurs successeurs francais soulignent deja plus les defauts. Les encyclopedistes du treizieme siecle sont egalement plus neutres, contrairement aux auteurs des encyclopedies moralisees, dont la plupart ne cachent pas leur antipathie. Une explication possible se trouve dans les sources utilisees, mais pour pouvoir tirer des conclusions definitives, il faudrait elargir la presente enquate vers des siecles anterieurs ou posterieurs, vers d'autres genres litteraires ou vers d'autres langues." - Smets

Language: French


  

Last update December 10, 2021